Français

Membre du moment: Interview avec Tania Triminio - Cruz Verde (Croix Verte)

Tania Triminio (devant) et une partie de l'équipe de la Cruz verde en intervention Tania Triminio

Aujourd'hui nous souhaitons vous introduire avec Tania Triminio, Responsable de la Cruz Verde Hondureña (Croix Verte) aux Honduras. Tania travaille volontairement depuis 15 ans! Dans cet entretien elle partage la vison et les activités de la Cruz Verde mais aussi les défis que l'organisation rencontrent à porter les voix des communautés. 

Entratien mené par Nisma Le Boul| Londres,  8 Août 

Que fait votre organisation?

La "Cruz Verde Hondureña" est une ONG basée à Tegucilgapa au Honduras, qui travaille dans le domaine de l'aide humanitaire et contribue à la réduction de la pauvreté. L'organisation mobilise la solidarité nationale et internationale pour améliorer la qualité de vie des plus vulnérables. Reconnue par le gouvernement du Honduras, nous intervenons en situation de crise, notre expertise réside dans l'aide d'urgence en milieu urbain et montagnard ainsi que dans les réponses aux incendies, catastrophes et autres catastrophes.

De quelle manière décririez-vous son rôle au sein de la société civile?

En tant que premiers intervenants en cas d'urgence au niveau national, nous fournissons des soins pré -hospitaliers ainsi qu'une assistance humanitaire rapide aux personnes qui en ont besoin sans distinction de race, de croyance ou de religions. Grâce à nos activités, nous créons des synergies avec divers acteurs, ce qui nous permet de déployer des actions communautaires intégrées. La Cruz Verde Hondureña travaille main dans la main avec les communautés locales sur des objectifs spécifiques de RRC et de développement durable, en organisant des ateliers avec des parties prenantes particulières telles que la préparation et la réponse aux catastrophes, la formation du personnel dans les zones institutionnelles et l'aide humanitaire.

Quel est votre rôle, qu'est que cela implique?

J'occupe deux postes au sein du Cruz Verde Hondureña, je travaille depuis 15 sur la base du volontairiat, je suis présidente du Conseil national d'administration de l'organisation et également Directeur national de la préparation et de l'intervention aux catastrophes, de l'aide humanitaire et de l'assistance. Ceci implique que je coordonne toutes les actions au niveau national dans le domaine de la gestion des risques, de la préparation, d'intervention et d'assistance humanitaire, en assurant la protection des droits des personnes touchées par les catastrophes.

À quelle date votre organisation a t-elle rejoint GNDR? 

Nous avons rejoint GNDR en 2010.

Pour quelles raisons avez-vous rejoint le réseau GNDR?

Nous croyons fermement qu'il est fondamental que notre organisation fasse partie de toutes les stratégies communes en RRC mises en place aux niveaux national et régional dans la région (ALC), afin de soutenir au mieux les actions et les processus  favorisant un développement social inclusif au front, tout en collaborant  avec les communautés en première ligne. 

 Enumérez 3 avantages à être un membre de GNDR.

  • Ces dernières années, les organisations de la société civile (OSC) ont gagné en espaces d'expression, de collaboration et de participation avec les institutions publiques, d'autres OSC et la communauté Hondurienne dans son ensemble. GNDR, via notre participation à ses programmes, nous aide à travailler directement avec une grande variété d'acteurs. 
  • Grâce à notre collaboration avec GNDR au niveau régional, nous avons un plus grand impact sur les communautés locales avec qui nous travaillons tout en participant aux efforts de développement durable et la résilience au niveau mondial
  • Au fil des ans, nous avons accumulé des connaissances collectives qui nous ont permis de renforcer nos capacités d'intervention d'urgence et nos interventions directes au sein des communautés.

Citez un axe d'amélioration pour GNDR.

Le réseau GNDR s'est considérablement développé au fil des années, conformément à la stratégie "Plus Forts ensemble" 2016-2020 lancé au Mexique. La mission de GNDR consistant à faire entendre la voix des communautés au niveau international se reflète dans le développement de ses projets.

Il est donc crucial pour le réseau GNDR de continuer à prendre en considération les suggestions des membres au fait  des causes et des conséquences des différents problèmes identifiés au niveau local. Il est essentiel de faciliter la communication de ces conclusions.

Quelles sont les plus grandes réussites de votre organisation?

Je ne vais pas aborder les questions de logistique et de renforcement de capacités d'intervention car avec le temps, la Cruz Verde Hondureña s'est considérablement amélioré dans ces deux domaines. Je préfèrerai soulignerque dans nos pays, les volontaires sont en voie d'extinction... Il est impératif de promouvoir le bénévolat qui est l'essence même de notre organisation. Nous essayons d'encourager particulièrement les jeunes Honduriens à servir ceux qui en ont le plus besoin. Je considère le bénévolat comme notre plus grande réussite. N'étant pas en mesure de rémunérer notre personnel, nous les réattribuons par des formations afin d'améliorer leurs compétences en matière d'intervention d'urgence.

Votre organisation a-t-elle était primée?

Oui, nous avons été récompensés et reconnus à plusieurs reprises :  

Mai 2005 : Par la comission COPECO (Comisión permanente de Contingencias) pour le travail effectué au sein du COE-N furant la réponse d'urgence à l'ouragan Adrian.
Avril 2008 : Nous avons reçu une certification du Commandement du Sud des États-Unis dédié à la gestion des catastrophes dans le cadre de la formation "Management of crisis III", dispensée par l'agence Fédérale de gestion des urgences (FEMA) 
Avril 2011 : Nous avons été primés par la commission nationale pour la prévention des accidents (CONAPRA) durant la célébration du 20e anniversaire de l'institution  pour notre participation active et le soutien à 11 opérations nationales.
Journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles Octobre 2013 : J'ai été récompensé pour mon travail bénévole durant les douze dernières années dans le domaine de la RRC et des interventions d'urgence.

Que devrait faire le GNDR pour soutenir ou accroître l'engagement ou la participation des membres?

  • Solidifier et communiquer la stratégie d'engagement avec l'ensemble des membres du réseau GNDR.
  • Planifier un ensemble d'activités visant à accroître la participation des nouveaux membres.
  • Mieux communiquer sur les avantages d'adhérer à notre réseau pour les membres actuels et potentiels. Par exemple, je suggérerais la création d'une boîte à outils régionale qui appuierait le recrutement de nouveaux membres au niveau régional.

Si vous souhaitez en savoir sur "la Cruz Verde Hondureña", n'hésitez pas à contacter Tania Triminio, Directrice nationale de la préparation et de l'intervention aux catastrophes et membre du conseil d'administration Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Liens et Téléchargements

  • Visitez le site officiel, la page  Facebook et le compte Twitter  de  la Cruz Verde Hondureña
  • Interview de Tania Triminio avec la chaine hondurienne VTV [Espagnol]
  • Lisez le profil de la Cruz Verde Hondureña 
  • Site de la commission COPECO au Honduras [Espagnol]

 

Related items

Rejoignez GNDR en tant que membre

Contact

Téléphones: +44 208 977 7726 | 1833 | 2860

Email: info@gndr.org

 

Média social

Nos supporteurs

European Commission words under blue flag with yellow stars    
usaidhorizontal small
UK Government logos 2012 UK AID    australian aid blue and red
Switzerland logo-ministry-of-foreign-affairs
GIZ on behalfof BMZ
Sverige Sweden SIDA Logo

Adresse

Global Hub Office

Global Network of Civil Society Organisations
for Disaster Reduction
8 Waldegrave Road, Teddington,
London
TW11 8HT
United Kingdom

Regional hubs »

Membre de