Français

Renforcer les capacités de collaborer pour une résilience accrue

man and woman wearing asian nepali clothes Groupe de travail au dernier Sommet Mondial de GNDR (2016) GNDR

Renforcer les capacités de collaborer pour la résilience est un projet sur trois ans, financépar GIZ, un projet qui vise à accroitre la capacités de collaboration de la société civile et la coopération avec d'autres acteurs, constituant l'objectif 2 de la Stratégie 2016-2020 de GNDR. 

Contexte

La société civile peut jouer un certain nombre de rôles importants en soutenant les gouvernements locaux et nationaux dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques, normes et plans de résilience.

Cependant, la société civile est souvent caractérisée par de multiples organisations à faible capacité, travaillant souvent de manière isolée et non coordonnée. Les capacités institutionnelles de collaboration et d'appui à une participation publique plus large sont faibles ; la confiance et l'espace politique pour l'engagement dans les processus décisionnels du gouvernement sont limités ; la concurrence des agences pour l'accès à des ressources financières adéquates et durables ; et une vision, un leadership et une intention stratégique sous-développés au développement d'approches intégrées.

En conséquence, le réseau GNDR travaille dur pour améliorer la capacité des organisations de la société civile et des personnes qu'elles représentent (en particulier les groupes à haut risque marginalisés) à travailler ensemble et avec d'autres acteurs d'une manière collaborative et coordonnée. Le réseau porte une vision d'une société civile dynamique, active et collaborative qui soutient les gens et leurs communautés afin de forger des partenariats et de travailler avec leurs gouvernements et d'autres intervenants pertinents pour renforcer la résilience des communautés et des nations.

Afin de réaliser cette vision, ce projet de 3 ans financé par l'agence de développement GIZ vise à renforcer les capacités de collaboration de la société civile et la coopération avec d'autres parties prenantes. En renforçant la gouvernance et les systèmes de communication du réseau GNDR, en évaluant les capacités des organisations et des réseaux, et en fournissant des formations, des ateliers et des plates-formes pour les membres, le réseau GNDR créera l'espace et renforcera les capacités de collaboration grâce auxquelles les organisations de la société civile et les réseaux et plates-formes aux niveaux national et régional peuvent interagir, coopérer, établir des relations de confiance et constructives, construire des alliances et réduire l'isolement par l'association.

Création de groupes consultatifs régionaux

Des groupes consultatifs régionaux (GCR) ont été créés en tant que nouvelle couche de gouvernance pour améliorer les structures de gouvernance représentatives aux niveaux régional et national. Selon la région, les GCR sont composés de 7 à 15 membres nationaux de différents pays, ainsi que d'un représentant du Secrétariat du GNDR et du représentant régional du Conseil mondial respectif. Les points focaux nationaux sont nommés par les membres du GNDR dans chaque pays pour se concentrer sur les besoins des membres au niveau national. Les groupes consultatifs régionaux ont été créés sous des noms différents dans chaque région (par exemple, Conseil consultatif régional en Afrique de l'Ouest ; Groupe directeur régional en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est/Asie de l'Est ; Groupe Consultatifs Régionaux (Grupo Asesor Regional en Amérique latine). Le rôle des GCR n'est pas exécutif, mais plutôt de faciliter les communications avec les membres d'un même pays ou d'une même région et d'appuyer nos coordonnateurs du développement régional dans le développement de réseaux nationaux avec les membres du GNDR et d'autres intervenants.

Les premières réunions des GCR ont eu lieu entre août et septembre. Les ordres du jour visaient à se familiariser avec les structures de gouvernance du GNDR, à souligner le rôle des GCR dans leurs régions respectives et à identifier les mesures à prendre au cours de l'année prochaine. Les GCR se réuniront annuellement et recevront une formation sur les compétences pertinentes à la mise en œuvre de notre stratégie. Les membres du GCR seront également encouragés à se déplacer pour rencontrer les membres dans leur pays afin d'améliorer leurs connaissances sur les personnes qu'ils doivent représenter. Vous trouverez ci-dessous des informations spécifiques à chaque région lors de ces réunions du GCR :

- Afrique de l'Ouest
- Afrique de l'Est (plus d'infos à venir)
- Amérique latine et Caraïbes
- Asie du Sud
- Asie du Sud-Est et Asie de l'Est

Renforcement des systèmes de communication et de collaboration

Nous travaillons actuellement à la révision de nos systèmes de communication avec les membres. Dans ce cadre, nous sommes en train de concevoir une nouvelle base de données et une nouvelle plate-forme pour faciliter la communication avec et entre les membres du GNDR. Cette plateforme comprendra un espace pour que les membres puissent discuter de questions thématiques, partager des problèmes et des solutions pour les foules, établir des partenariats et planifier des initiatives conjointes de plaidoyer et de collecte de fonds. De plus amples renseignements, y compris la façon d'y accéder, seront disponibles sous peu.

Examen de la plate-forme communautaire par les membres GNDR

GNDR est en train de revoir sa composition dans le cadre d'un processus de recatégorisation en cours pour changer les catégories actuelles des membres du réseau GNDR afin d'accroître l'engagement et la collaboration entre les organisations au contraire d'individus affiliés à des organisations.

Suite à une vaste consultation en ligne avec les membres sur les besoins et les priorités, nous travaillons également à la conception d'une nouvelle base de données des membres et d'une plateforme communautaire d'accompagnement où les membres pourront communiquer entre eux, partager leurs connaissances, démarrer des partenariats et identifier des actions communes. Salesforce a été choisi comme technologie pour la plateforme, grâce à laquelle les membres pourront se joindre à des forums de discussions, initier et participer à des sondages, télécharger leurs publications et participer à des formations en ligne. Les membres attendent avec impatience cette nouvelle plateforme, qui sera prête à être lancée à la fin de l'année.

Évaluation des capacités des membres du GNDR

Une fois le processus de recatégorisation des membres terminé, nous travaillerons avec nos membres pour entreprendre une évaluation des capacités afin de mieux comprendre leurs capacités et la meilleure façon de les aider à les développer davantage. Cette évaluation comprendra une auto-évaluation par rapport aux indicateurs de capacité financière, aux mécanismes de gouvernance et à l'intégration de la dimension de genre.

Ateliers de collaboration aux niveaux national, régional et mondial pour renforcer les capacités.
GNDR s'efforce constamment d'améliorer la collaboration tant au sein de la société civile qu'avec d'autres parties prenantes, en particulier les organismes gouvernementaux et le secteur privé. Cela comprend des formations et des ateliers de renforcement des capacités avec les membres.

Ateliers régionaux

Six ateliers régionaux de collaboration ont eu lieu en novembre et décembre 2017. Ces réunions avaient pour but de promouvoir l'échange d'idées et le dialogue, de permettre le développement de liens entre les disciplines et les pratiques, d'élaborer des perspectives à l'échelle des systèmes et d'identifier les possibilités de collaboration.

L'atelier Afrique de l'Ouest et Centrale s'est tenu au Mali du 11 au 13 décembre. Intitulé " Plus forts ensemble pour un développement résilient ", l'atelier a encouragé les participants à partager leurs expériences en matière de RRC, en particulier en ce qui concerne l'accroissement de la résilience communautaire. L'atelier a fourni des mises à jour sur la composition du GNDR en Afrique de l'Ouest et du Centre, ainsi que des discussions sur les systèmes de gouvernance du GNDR et sur le rôle et les responsabilités des groupes consultatifs régionaux (GCR). Au cours de l'atelier, le processus de recatégorisation des membres du GNDR a été discuté, ce qui a donné aux participants l'occasion de soulever des questions ou des préoccupations. Il y a également eu des sessions au cours desquelles les partenaires du projet ont pu partager des informations sur les activités et l'impact du programme Frontline et introduire le programme Institutionnaliser la CBDRM durable. Afin d'aider à renforcer la capacité de plaidoyer des membres, une session de formation en matière de plaidoyer et de lobbying a été organisée, soulignant les différences et les principes des deux. Pendant et après l'atelier, des domaines de collaboration entre les membres du GNDR à l'intérieur de la région et plus largement ont été identifiés.

L'atelier des Caraïbes s'est tenu en République dominicaine du 13 au 15 décembre. L'atelier a été l'occasion de présenter la nouvelle structure de gouvernance régionale du GNDR et de promouvoir les avantages du partage des connaissances et des meilleures pratiques au niveau régional. Les séances comprenaient des discussions sur le processus continu de recatégorisation des membres de la GNDR, ainsi qu'une stratégie de collecte de fonds en cours d'élaboration pour aider les membres à faire une demande de financement. L'atelier visait également à identifier les moyens appropriés par lesquels les membres peuvent travailler ensemble afin d'améliorer leurs capacités de gestion des catastrophes et de plaidoyer. Au cours de l'atelier, les participants ont également exploré les concepts de gestion communautaire durable et institutionnalisée des risques de catastrophe (CBDRM).

L'atelier Amérique centrale s'est tenu au Salvador du 5 au 7 décembre. Il visait à (i) accroître la capacité des membres à fournir des secours en cas de catastrophe et un soutien communautaire ; (ii) partager les nouvelles structures de gouvernance régionale du GNDR ; (iii) renforcer la capacité de plaidoyer des membres dans l'élaboration des politiques internationales en matière de RRC ; et (iv) partager les expériences des membres travaillant dans le domaine de la CBDRM.

L'atelier Amérique du Sud s'est tenu en Colombie du 20 novembre au 1er décembre. Il visait à (i) partager les expériences et construire des connaissances autour de la CBDRM et du travail en réseau ; (ii) accroître la sensibilisation aux programmes mis en œuvre par le GNDR ; et (iii) introduire la nouvelle structure de gouvernance régionale pour refléter les défis auxquels la région est confrontée et découlant de la recatégorisation des membres. Les sessions comprenaient les discussions autour du programme Institutionnaliser la CBDRM durable du GNDR et la promotion d'études de cas mettant en évidence les facteurs de succès de la CBDRM, en plus des opportunités de réseautage et des discussions autour des nouvelles structures de gouvernance et d'adhésion du GNDR. L'atelier a également identifié les priorités pour la région et les moyens par lesquels le Secrétariat peut soutenir les membres.

L'atelier sur l'Asie du Sud-Est, l'Asie de l'Est et le Pacifique s'est tenu en Indonésie du 4 au 6 décembre. Il visait à exposer les membres à la gravité d'une catastrophe relativement moins fréquente mais intensive (éruption volcanique dans ce cas) et à orienter les membres à l'aide de la boîte à outils nationale de plaidoyer GNDR développée pour soutenir les membres dans la conduite d'initiatives de plaidoyer et de campagne. Au cours d'une visite sur le terrain, les participants ont été exposés aux dures réalités environnantes et ont appris les nouvelles possibilités économiques (exploitation minière, tourisme) qui ont surgi après une éruption volcanique majeure en 2010.

L'atelier sur l'Asie du Sud s'est tenu au Népal du 19 au 21 décembre. Il visait à faciliter l'apprentissage, le réseautage et le renforcement des capacités parmi les membres du GNDR. L'atelier comprenait une visite sur le terrain pour observer et apprendre d'une initiative de construction dirigée par le gouvernement que les membres du GNDR et l'hôte de l'atelier NSET facilitent depuis que t ..

Sommet Mondial de GNDR 

GNDR a tenu son Sommet Mondial Biannuel avec ses membres a Kuala Lumpur en Malaisie du 22 au 25 Mai 2018. Ce sommet a réuni plus de 100 organisations de la société civile, des agences onusiennes, des représentant de gouvernements et des partenaires de développement pour accroitre la collaboration et le partage de connaissances sur la réduction des risques de catastrophes (RRC). 

Avec un thème Plus forts ensemble: Connecter les Communautés,  l'édition 2018 avait  pour objectif de:

  • Accoitre la compréhension du réseau GNDR
  • Faciliter la collaboration entre les membres GNDR et un large panel d'acteurs clés
  • Renforcer la responsabilité de la gouvernance des structures de GNDR et des groupes consultatifs
  • Encourager le smembres à partager leurs connaissances et leur expériences

Plus d'informations, incluant l'agenda du Sommet mondial ici

Formation de l'association des negociateurs (Partnerships Brokers Associations en anglais) 

La Partnership Brokers Association ensiegne à aux participants de leurs ateliers à initier et gérer des partenariats. Ces formations suivies par nos Coordonnateurs de développement régionaux, ont également eu lieues lors du Sommet Mondial de GNDR.

Le Guide "des mots tournés d'actions" sur la manière de batir une résilience collaborative

UNISDR a demandé au réseau GDNR de développer un guide sur la manière de construire la résilience d emanière collaborative. Ceci demandera a GNDR de recruter de nouveaux membres du personnel afin de soutenir la mise en oeuvre de ce vaste projet, et travaillera collaborativement avec d'autres acteurs pour développer le guide, incorporer les leçons du projet - Institutionnaliser une GRCBC durable

 

Related items

Rejoignez GNDR en tant que membre

Contact

Téléphones: +44 208 977 7726 | 1833 | 2860

Email: info@gndr.org

 

Média social

Nos supporteurs

European Commission words under blue flag with yellow stars    
usaidhorizontal small
UK Government logos 2012 UK AID    australian aid blue and red
Switzerland logo-ministry-of-foreign-affairs
GIZ on behalfof BMZ

Adresse

Global Hub Office

Global Network of Civil Society Organisations
for Disaster Reduction
8 Waldegrave Road, Teddington,
London
TW11 8HT
United Kingdom

Regional hubs »

Membre de